NATHALIE PORTEJOIE

8 rue André Ithurrart

33320 Le Taillan Médoc

 

tel 05 56 95 60 62

     06 16 33 96 65

Recherche silencieuse de la connaissance.


J'étudie la transformation intérieure qui oeuvre


pour s'ouvrir à la part éternelle en essayant de


laisser une porte ouverte vers d'autres possibles.



“Evolution et revolution humaine”

 

Une réflexion sur l’identité humaine.

 

Des personnages bouillonnants. Des corps remplis de différentes

 matières semblent envahis par des expériences intérieures : leurs racines

.

L'évolution est marquée par ce bouillon de vie, ces souvenirs organiques

 gravés pour toujours dans la chair et qui bâtissent un être.

 Transformation incessante de l'homme et de toutes ses parties

 depuis les origines éternelles.

Ambiance vibratoire aux couleurs sourdes, les techniques et

 les matières variées prennent vie pour rentrer dans un monde

 qui nous absorbe.

Les vibrations intérieures se succèdent, ce chaos mène à la révolution

 du latin revolvere: « rouler en arrière », retourner à l’essence des choses.

 Ouverture de conscience traduit par des personnages posés et

 sereins à la force animale.

 Les toiles de Nathalie Portejoie  traduisent cette mutation du monde

qui nous entoure, un fait de société.

 

Cette œuvre nous amène sur des chemins intérieurs pour identifier et défier nos tendances négatives, destructrices afin d’exprimer pleinement tout notre potentiel humain.

 

Une peinture résolument humaniste.

L'artiste, observateur, étudie le monde qui l'entoure sans vraiment lui appartenir. Sur son nuage il étudie le comportement humain, le jeu de la vie.

 

Depuis toute petite j'observe mais c'est maintenant que je réalise la place que j'occupe et le role que je joue.

 

En tant que témoin je peins ce que je ressens et vois autour de moi.

 

Les images sont gravées en moi. Après mes longues pauses d'observation, de lecture, de curiosité, je me penche sur la toile pour recracher ce que j'ai vu et ressenti. Tout simplement le constat du monde se dessine devant moi.

 

Les gens s'agitent, se démènent, la tête baissée pendant que l'artiste regarde en l'air...il a bien de la chance.

La vie quotidienne, depuis que je suis enfant, m'est toujours apparue si fade, si terne.

>Moi, je voulais plonger dans la vie, je voulais chanter fort, danser dans la rue, surprendre et  être surprise en même temps.

En grandissant le monde se présente autrement...

 

>Moi je voulais être mais être vraiment... le monde m'a déçue heureusement  la peinture a donné cette grandeur à mon existence.

 

 

 

"Je ne puis concevoir qu'un homme vraiment heureux puisse

jamais songer à l'art. Vivre vraiment, c'est avoir la plénitude

Est-ce que l'art est autre chose qu'un aveu de notre impuissance ? [Richard Wagner]